INDEX DES AUTEURS

Antoniucci Nicolas
BP-OF-61
Desguin Carine-Laure
BP-OF-24
Ponce Néstor traduit en anglais par Max Ubelaker Andrade
BP-TA-OE-01
Badea Andreea
BP-OF-53
Dienerowitz Anna
BP-OF-57
Porcar Nadia
BP-OF-14
Ballard Michel-Alexandre
BP-OF-69
Dienerowitz Anna traduite en allemand par elle-même
BP-TG-OF-02
Porcar Nadia traduite en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-06
Barreau Catherine
BP-OF-20
Dilhat Élodie
BP-OF-08
Raymond Régine
BP-OF-42
Berger Henri
BP-OF-31
Dufour Christophe
BP-OF-66
Rinaldi Sylvaine
BP-OF-56
Berger Henri traduit en portugais par Eva Brás Kopcinski et Bernard Emery
BP-TP-OF-01
Effer Jean
BP-OF-37
Roux Charles
BP-OF-30
Bertheol Élisabeth
BP-OF-32
Flamm Diane-Sophie
BP-OF-16
Sallet Yann
BP-OF-27
Blondel Ovide
BP-OF-67
Fouassier Luc-Michel
BP-OF-02
Santandrea Madeleine
BP-OF-23
Boland Micheline
BP-OF-04
Geronnez Alain
BP-OF-26
Sarabadzic Lou
BP-OF-55
Bonnet Jonathan
BP-OF-35
Glaziou Joël
BP-OF-01
Scarpatti Maud
BP-OF-71
Bras Damien et Piadé Jean-Baptiste
BP-OF-65
Glotin Vincent
BP-OF-77
Schmitz Anne-Françoise
BP-OF-64
Braye Anna
BP-OF-74
Hassoun Jean-François
BP-OF-28
Scognamillo Eva
BP-OF-50
Bucci Julien
BP-OF-70
Hilbey Jacques
BP-OF-52
Séguy Jean-Michel
BP-OF-49
Buschendorf Beatrix
BP-OF-38
Kim Tae-yong: original coréen
BP-OC-01
Silveira Mathilde
BP-OF-75
Cabrol Dominique
BP-OF-11
Kim Tae-yong traduit en français par Yang Lee-Kyoung
BP-TF-OC-01
Tabeling Anaïs
BP-OF-54
Cardonnel Sylvain
BP-OF-13
Lagravère Guylaine
BP-OF-12
Teff dit Gégé
BP-OF-41
Castelneau Philippe
BP-OF-36
Lefort Marie-José
BP-OF-51
Titeux Pascal
BP-OF-48
Casteras Renaud
BP-OF-58
Marck Martine
BP-OF-05
Torres Pascal
BP-OF-59
Cernay Michel
BP-OF-44
Mazaleyrat Claire
BP-OF-39
Tournant Gilles
BP-OF-73
Chapuis Olivier
BP-OF-46
Merland Cédric
BP-OF-47
Toussaint Jean-Philippe
BP-OF-25
Charil Pierre
BP-OF-63
Meunier Stéphane
BP-OF-60
Toussaint Jean-Philippe traduit en italien par Stefano Lodirio
BP-TI-OF-01
Codaccioni Vanessa
BP-OF-18
Montalbetti Christine
BP-OF-68
Toussaint Jean-Philippe traduit en anglais par Imogen Taylor
BP-TA-OF-01
Codaccioni Vanessa traduite en tchèque par Jana Georgievova
BP-TT-OF-02
Montalbetti Christine traduite en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-05
Toussaint Jean-Philippe traduit en allemand par Tobias Wildner
BP-TG-OF-03
Constantin Martine
BP-OF-43
Moulin Brandan
BP-OF-34
Toussaint Jean-Philippe traduit en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-01
Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-04
Mourier Thomas
BP-OF-17
Tricot Anne
BP-OF-72
Courvalin Liliane
BP-OF-09
Mulpas Anne
BP-OF-45
Vasseur Catherine
BP-OF-06
Couty Guillaume
BP-OF-07
Nacivet Sandrine
BP-OF-21
Vasseur Catherine traduite en tchèque par Jachym Svoboda
BP-TT-OF-01
Delépine Laurence
BP-OF-40
Nacivet Sandrine traduite en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-03
Vasseur Catherine traduite en allemand par Dorothee Calvillo
BP-TG-OF-01
Demoulin Laurent
BP-OF-15
Nirrac Philéliot
BP-OF-33
Vigier Samuel
BP-OF-19
Demoulin Laurent traduit en italien par Stefano Lodirio
BP-TI-OF-02
Pierre & Antoine
BP-OF-03
Villesuzanne Brigitte
BP-OF-29
Demoulin Laurent traduit en roumain par Madalina Bruma
BP-TR-OF-02
Ponce Néstor: original espagnol
BP-OE-01
Voyevoda Kateryna
BP-OF-22
Denat Florence
BP-OF-76
Ponce Néstor traduit en français par Virginia de la Cruz Lichet
BP-TF-OE-01
Willems Valérie
BP-OF-10

Antoniucci Nicolas

BP-OF-61
Né le 27 décembre 1945, Nicolas Antoniucci est architecte. Il a exercé son métier durant 45 ans en France, à Paris et dans l’Ariège, mais aussi, en Afrique, au Togo et en Chine. Durant son adolescence, il a lu Malraux, Hemingway, Steinbeck et Dostoïevski et écrit des textes, aujourd’hui disparus. Ces premières lectures, empruntes d’humanisme, de fraternité envers d’autres cultures humaines ainsi que du sens de l’équité, ont été formatrices. Et Fictions de Borges a aussi été pour lui, à cette époque, une œuvre importante, qui l’accompagnera ensuite tout au long sa vie, car elle illustre, à la manière d’un polar, les aspects aléatoires et incertains de nos connaissances. L’Âme primitive de Levy Bruhl a aussi voyagé durant toutes ces années à ses côtés. Ce livre prend acte du fait que, dans la pensée primitive, la parole peut avoir plusieurs sens et cela même si l’on ne ment pas. À défaut de philosophie, Nicolas Antoniucci écrit, depuis une quinzaine d’années, des romans sérieux, mettant en scène des héros ordinaires dont les histoires, s’inscrivant dans des trames de science-fiction mélangées à du polar, se déroulent dans des paysages improbables.

Badea Andreea

BP-OF-53
Née à Bucarest en 1989, Andreea Badea arrive en France à l’âge de onze ans. Quelques gribouillages sur les bancs de Sciences Po plus tard, elle entreprend de longs séjours en Italie puis aux États-Unis. À Rome pour s’amouracher des fins de journée sur les murs ocre et à San Francisco afin de s’essayer à l’entrepreneuriat social. Passionnée de mots et de vie, elle tire la plupart de ses écrits de baroudages passés – ou à venir.

Ballard Michel-Alexandre

BP-OF-69
Michel-Alexandre Ballard est né dans le sud du Pas-de-Calais au siècle dernier. Il enseigne le français en collège où il anime un club théâtre. Il passe son temps libre entre la Belgique, l’Italie et l’Espagne. Il nourrit une passion pour la B.D. mais il ne sait pas dessiner alors il écrit comme il peut, où il peut et quand il le peut, des histoires de toute sortes que, parfois, il arrive à terminer.

Barreau Catherine

BP-OF-20
Catherine Barreau est une femme belge qui cultive le mystère, faute de qualités à exposer. Elle a publié Les ombres se penchent, Edilivre, 2015, Quatre attentes, Academia, 2015 et L'Escalier, Weyrich, coll. Plumes du Coq, 2016.

Berger Henri

BP-OF-31 BP-OF-62
Henri Berger est né en 1947 à Saint-Galmier (Loire) et vit actuellement à Claix près de Grenoble (Isère). Après une carrière d’enseignant de physique et chimie dans divers lycées, il met à profit sa retraite pour renouer pleinement avec ses premières amours : les œuvres littéraires. Il participe à plusieurs cercles de lecture et suit les salons du livre de la région Rhône Alpes. La pratique régulière des ateliers d’écriture de l’association grenobloise Anagramme lui a permis de participer à des concours de nouvelles et parfois de se voir récompensé. Un vrai stimulant pour continuer à écrire. Il propose ici deux versions de "L'île des anamorphoses".

Berger Henri traduit en portugais par Eva Brás Kopcinski et Bernard Emery

BP-TP-OF-01
Marie Ève Braz Letizia é professora reformada que até há pouco dirigiu a licenciatura de Português Língua Aplicada, na Universidade Grenoble-Alpes. Formada em Românicas e doutorada na área de Estudos Lusófonos, fez o pós-doutorado na Amazônia brasileira. Bernard Emery est professeur émérite de portugais à l’Université Grenoble-Alpes, directeur de thèse, traducteur, éditeur scientifique, préfacier et auteur.

Bertheol Élisabeth

BP-OF-32
Née en 1955 dans les Monts du Lyonnais, Élisabeth Bertheol a grandi dans la banlieue de l’est lyonnais. Elle vit actuellement en Provence. Elle est l’auteur d’Histoires de vies, recueil de poèmes, et de Déplacements, recueil de récits et nouvelles, tous deux parus aux éditions Chloé des Lys, respectivement en 2012 et 2014.

Blondel Ovide

BP-OF-67
Né en 1972. Publications : En route pour le futur, La maison du vélo, Toulouse, 2015. Recueil des textes lauréats du concours 2015. Nouvelle : « Tandem ». Grain de sable 2, Nouvelles du reste du monde, 2013. Recueil des meilleurs textes soumis au « Questembert littéraire 2013 » organisé par les éditions Stéphane Batigne éditeur. Nouvelle : « La floqueuse ». Autres : Pour un nom, roman, en recherche d’éditeur, 2013. Miloche, roman, en recherche d’éditeur, 2014. Le Golfe des lions, roman, en recherche d’éditeur, 2015. Max (titre provisoire), roman, en recherche d’éditeur, 2016. Le Cas d’Irène, roman en cours de rédaction. Dans la vie entre les romans et les nouvelles, j’exerce la profession de sculpteur.
Page

Boland Micheline

BP-OF-04
Micheline Boland est née à Aiseau en 1946. Dès l’âge de sept ans, elle s’est mise à inventer des histoires. À partir de l’adolescence, elle a participé à des anthologie de poésie, à des revues littéraires publiant des nouvelles de jeunes auteurs ainsi qu’à la rubrique réservée aux jeunes poètes dans des journaux comme Le Soir, La Cité ou Le Peuple. Après des études de psychologie, Micheline a travaillé dans un centre P.M.S. et a suivi une longue formation en programmation neuro-linguistique. Elle est maître-praticienne en P.N.L. À partir de son expérience professionnelle, elle a écrit divers articles de psychologie appliquée. Ce souci d’aider les autres se retrouve dans la plupart de ses écrits. Micheline s’inspire très souvent du quotidien banal. Un rien, un parfum, une remarque, un visage, peut alimenter son imagination. Elle aborde les relations humaines et les tentations ordinaires. Elle a publié onze livres aux éditions Chloé des Lys. Elle a contribué à plusieurs recueils collectifs chez d’autres éditeurs. Sa participation à de nombreux concours lui a valu plusieurs prix importants. Elle s’intéresse également à l’écriture des haïkus qu’elle pratique avec bonheur. Elle fait partie de l’Association Carolo d’Impro théâtrale, est conteuse et pratique le tir à l’arc.
Site Internet
Blog

Bonnet Jonathan

BP-OF-35
Je suis né 17 décembre 1988 à Firminy. Dès mon plus jeune âge, c’est avec un grand enthousiasme que je me suis rendu à l’école. Et, pendant les vacances, une feuille de papier et un crayon suffisaient à me distraire ! Cependant, mon engouement scientifique l’a emporté sur la littérature, que j’ai mise de côté pendant une grande partie de mon cursus scolaire. Finalement, je suis revenu vers une de mes passions de jeunesse : la littérature. Après avoir écrit plusieurs romans, je me consacre désormais à la nouvelle !

Bras Damien et Piadé Jean-Baptiste

BP-OF-65
Damien Bras. Écrivant en quête d’éditeur propose ci-joint l’échantillon publicitaire d’un style hargneux et cynique, au modèle d’un roman en chantier, La Tête dans le purin. L’auteur propose également dans des registres très différents des récits, nouvelles, poèmes et autres rodomontades verbeuses sur son site.
Site Internet
Jean-Baptiste Piadé. Né en 1980, vit à Paris.

Braye Anna

BP-OF-74
Je suis née en 1958, en Eure-et-Loir. Après une scolarité chaotique, je me suis orientée vers la profession d’infirmière. J’ai essentiellement travaillé auprès des personnes âgées, des gens sans domicile fixe au SAMU Social, puis en Unité de soins-palliatifs dans différents hôpitaux parisiens. Le fait de cotoyer la souffrance physique et morale de ceux qui se sentent abandonnés, inutiles ou, pire, superflus, m’a amenée à m’interroger sur l’éthique, le droit et la philosophie. Je suis née dans une famille où les livres ont toujours occupé une place importante. J’ai toujours écrit. Comme je manquais de confiance en moi, les pages finissaient à la poubelle. Maintenant, j’arrive à envoyer quelques nouvelles dans le cadre de concours. Par ailleurs, j’aime les escargots, non pas pour les manger (quelle horreur !) mais pour les regarder avancer lentement en laissant un ruban de lumière à leur suite. J’aime siroter un verre de rosé à la fraîche, en rêvassant et en fumant une cigarette. J’aime... tellement de choses encore. Je hais l’hypocrisie et la violence sous toutes ses formes.

Bucci Julien

BP-OF-70
Julien Bucci est auteur, poète, directeur artistique de la Compagnie Home Théâtre (dont le projet artistique est axé de façon centrale sur les écritures). Site Internet :
Site Internet

Buschendorf Beatrix

BP-OF-38
Je suis née en 1956 et pas encore morte. Je suis enseignante. Je suis une mammifère de lecture omnivore. J’écris quand j’ai le temps. Non, parfois j’ai le temps mais je ne le fais pas parce que ça me fait peur et que je ne suis jamais satisfaite de ce que j’écris.

Cabrol Dominique

BP-OF-11
Née le 23 mai 1951, Dominique CABROL est arrivée à Sète (Hérault) en 1997 et y a intégré l’atelier d’écriture de l’Association Concerthau en 1998 comme participante puis comme co-animatrice. En 2004, elle obtient le Diplôme d’Université d’Animatrice d’atelier d’écriture (Université Paul Valéry de Montpellier). Libérée de ses obligations professionnelles de cadre territoriale depuis 2011, elle peut désormais écrire, partager sa passion en animant des ateliers d’écriture, créer des évènements liés à l’écriture en groupe, participer à des concours de nouvelles ou de poésie. Elle pratique également la photographie et partage son temps entre Sète et Marseille.
Blog

Cardonnel Sylvain

BP-OF-13
Né en 1962, traducteur de Murakami Ryu (Lignes, Parasites, Ecstasy, Melancholia, Topaze, Love & Pop, Chansons populaires de l’ère Showa), Levy Hideo (Stars & Stripes), Takahashi Genichiro (La Centrale en chaleur), Sylvain Cardonnel a été le lauréat en 2008 du prix de la Fondation Konishi pour la traduction de Yapou, bétail humain de Numa Shozo (Prix Sade 2006). Il enseigne dans le département de communication interculturelle de l’université Ryukoku et réside à Kyoto depuis la fin du XXe siècle.

Castelneau Philippe

BP-OF-36
Né en 1967 en région parisienne, Philippe Castelneau vit aujourd’hui à Montpellier. Il est libraire. Il a publié depuis 2013 plusieurs nouvelles dans la revue Nerval.fr. Deux romans sont sortis aux éditions Numeriklivres en 2013 et 2014, et un récit, L’Appel de Londres, aux éditions publie.net en 2015.
Blog

Casteras Renaud

BP-OF-58
Né en 1980, Renaud Casteras est un ingénieur qui vit à Shanghai depuis 2004. Il a écrit tous les livres, dans sa tête, le soir en s’endormant, et le matin se retrouve écriveur de salade insipide. Il aime l’Asie, la physique quantique, Borges, la Chine, sa fille, les jeux de société compliqués, Cortazar, le mysticisme, les discussions qui s’éternisent devant une jolie bouteille de vin. Il n’aime pas les cases, l’intolérance, les étiquettes, l’injustice et l’ananas sur les pizzas.

Cernay Michel

BP-OF-44
Né en 1950, Michel Cernay est historien, a enseigné en Normandie, à Paris, et a vécu une vingtaine d’années en Colombie, à Bogota. Nouveau retraité, il rentre en France, et découvre un pays différent de celui qu’il avait quitté, voire opposé à ce qu’étaient ses rêves de jeunesse. Il commence à prendre la plume (le clavier), prépare un roman, rédige des nouvelles… et commence une autre seconde vie. Chemin faisant, il découvre que son univers intérieur est une synthèse improbable, les deux masters, la banlieue des élèves, le départ, les Sud-Américains si chaleureux et si rêveurs, mais aussi le veuvage, le retour solitaire. S’y mêlent la sociologie et la poésie, la politique et l’irréalité du monde, la vérité historique et l’impermanence des choses et des êtres, le cœur et la raison, la fiction et les idées.

Chapuis Olivier

BP-OF-46
Olivier Chapuis est né au siècle dernier, un dimanche de Pâques, l’année où un squelette de mammouth a été déterré à la Vallée de Joux. Scolarité banale. Olivier Chapuis rate la dernière marche de l’école obligatoire, qu’il franchit l’année suivante. Sa formation commerciale le pousse dans des bureaux administratifs, vers des emplois peu créatifs – même pas récréatifs. Durant cette période, l’armée lui apprend la vacuité. À 25 ans, Olivier Chapuis décide de faire quelque chose de sa vie. Il empoigne un stylo, computérise ses textes, se crée un univers, brasse le fond de son âme, bidouille sa vie de manière à la rendre agréable. À force de persévérance, le fruit prend racine et se multiplie. Olivier Chapuis publie quelques nouvelles, un roman, d’autres nouvelles… La littérature anglo-saxonne a influencé son parcours littéraire, mais il ne crache pas sur le reste du monde tout en ne lisant que des traductions – il sera polyglotte dans une autre vie. Parutions: 2015 : Insoumission, roman numérique (Éditions de Londres). 2014 : "Métropolis"', nouvelle parue dans le recueil collectif Prix littéraire de la ville de Gruyères (Éditions de l'Hèbe) et "Entre chien et loup", nouvelle parue dans le recueil collectif Au fil de l'Encre (Éditions Encre Fraîche), 2014. 2013 : Fragments, recueil de nouvelles numérique (Éditions de Londres) et Bang ! Bang ! Bang !, roman numérique (Numeriklivres).2011 : Un boulot de rêve et autres nouvelles, recueil (Association Agis). 2009 : "L'Écriture vous va si bien", nouvelle parue dans le collectif Plumes bigarrées (Bernard Campiche). 1995 : "Le Hasard sentimental", nouvelle parue dans le collectif La Rosée d'Éros (Humus).

Charil Pierre

BP-OF-63
Pierre Charil est né né en 1983 à Lyon et habite actuellement Hanoi où il profite de la vie, malgré tout.

Codaccioni Vanessa

BP-OF-18
Née en 1980, Vanessa Codaccioni est historienne et politiste. Maîtresse de conférences au département de science politique de l’Université Paris VIII, elle est l’auteure de Punir les opposants. PCF et procès politiques (1947-1962) paru en 2013 chez CNRS Éditions.

Codaccioni Vanessa traduite en tchèque par Jana Georgievova

BP-TT-OF-02
Jana Georgievová, née en 1990, est étudiante de la traduction et interprétariat français-tchèque et de la philologie bulgare. Elle aime commencer à apprendre des nouvelles langues et trouve difficile de continuer jusqu'à la maîtrise.

Constantin Martine

BP-OF-43
Née à Bordeaux. Professeur Agrégée de Lettres Modernes. Vit et travaille à Nice (Université de Nice Sophia Antipolis). Écrit des nouvelles.

Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-04
Née près du Danube, non loin de la Mer Noire, Madalina Bruma étudie la traduction littéraire et découvre la littérature belge près de la Meuse, non loin de la Mer du Nord. Cherche l’Île.

Courvalin Liliane

BP-OF-09
Liliane Courvalin est née le 12 juin 1943 à Tours. Après un parcours bureautique traditionnel en entreprise et désormais retraitée, elle est titulaire d'un diplôme universitaire de Formatrice en Atelier d’Écriture. Elle anime régulièrement des rencontres dans différentes structures marseillaises, tout en menant de front ses propres chantiers d’écriture. Elle a notamment publié chez Mon Petit Éditeur un livre de nouvelles intitulé 32 bouts de ficelle. Sa plume "feutrée" n'envisage pour l'heure aucune retraite...

Couty Guillaume

BP-OF-07
Né le 12 novembre 1974 à La Mure (Isère).

Delépine Laurence

BP-OF-40
Née à Tournai en 1963. Vit et travaille à Bruxelles et à Paris. Philologue (romaniste) de formation, consultante de profession, écriveron du dimanche. (C’est en écrivant qu’on devient écriveron.)

Demoulin Laurent

BP-OF-15
Laurent Demoulin est chef de travaux en Langues et Littératures romanes à l’Université de Liège et conservateur du Fonds Simenon. Il a dirigé ou co-dirigé trois numéros de la revue Textyles (n°35, François Jacqmin, avec Gérald Purnelle, 2009, n°38, Jean-Philippe Toussaint, avec Pierre Piret, 2011 et n°44, Eugène Savitzkaya, 2013) et un Cahier de l’Herne consacré à Simenon (2013). Il a fait paraître les livres suivants : L'Hypocrisie pédagogique (Mons, Talus d’approche, 1999), Filiation (Liège, Le Fram, 2001), Trop tard (Soumagne, Tétras Lyre, 2007, prix Marcel Thiry), « Une rhétorique par objet » : les mimétismes dans l’œuvre de Francis Ponge (Paris, Hermann, 2011), Même mort (Liège, Le Fram, 2011), Ulysse Lumumba (Bruxelles, Le Cormier, 2014), Palimpseste insistant (Bruxelles, Tétras Lyre, 2014), Petites Mythologies liégeoises (co-signé avec Jean-Marie Klinkenberg, Liège, Tétras Lyre, 2016) et Robinson (Paris, Gallimard, 2016).

Demoulin Laurent traduit en italien par Stefano Lodirio

BP-TI-OF-02
Stefano Lodirio est né en 1967 à Padoue. Après ses études de graphisme publicitaire et de dessin, il travaille dans des agences de publicité et il enseigne le dessin. Ensuite, il découvre le théâtre et il optient son diplôme de comédien, métier qu'il continue d'exercer au fil des années. L'analyse et la comparaison de traductions de textes de théâtre le passionnent et le mènent à la traduction littéraire.

Demoulin Laurent traduit en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-02
Voir la notice "Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma"

Denat Florence

BP-OF-76
Psychologue psychothérapeute, Florence Denat vit à Paris avec ses deux enfants. Suite à des concours de nouvelles a été publiée dans des recueils par les éditions Lominy Books et la revue Bancal. Co-fondatrice des Ateliers de Traverse (association d’ateliers d’écriture et édition) : lesateliersdetraverse.wordpress.com

Desguin Carine-Laure

BP-OF-24
Née à Binche le 7 février 1963, Carine-Laure Desguin aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu’elle croise. Cette lauréate de plusieurs prix littéraires (nouvelles, slam, poésies) est l’auteure de plusieurs livres : — Rue Baraka, roman initiatique (Ed Chloé des lys, 2010) (dont l’adaptation théâtrale est à présent finalisée) — Les Enfants du Grand Jardin, un conte surréaliste et par l’écriture et par le fond, pour adultes et adolescents (Ed Chloé des lys, 2012) — Spirales urbaines, un recueil d’une soixantaine de poésies (Ed Chloé des lys, 2013)
Site Internet

Dienerowitz Anna

BP-OF-57
Anna Dienerowitz, née le 11 mai 1993, vient de Heidelberg. Après avoir fait un bénévolat social à Sarajevo, elle fait des études de lettres (allemand, français et anglais) à Leipzig.

Dienerowitz Anna traduite en allemand par elle-même

BP-TG-OF-02

Dilhat Élodie

BP-OF-08
Élodie Camarasa-Dilhat, née le 9 janvier 1946, a exercé avec passion la profession de professeur de Lettres modernes. Ses activités sont désormais concentrées autour de la lecture et de l’écriture, ainsi que du cinéma et du théâtre. L’entretien qu’elle a consacré au roman de l’écrivain espagnol José Manuel Fajardo Mon nom est Jamaïca a été publié dans la revue universitaire Horizons maghrébins. Une communication sur le rôle de l’artiste dans les camps de concentration à travers la nouvelle de Delvax « Quelque part en Allemagne du Nord » et le film d’animation de Serge Avedikian sera publiée dans les actes du colloque de l’été 2013 des universités d’été de l’association ARES pour la mémoire de la Shoah. Elle participe à des concours de nouvelles et de poésie, anime à l’occasion des ateliers d’écriture, des cafés littéraires et fait du théâtre en amateur.

Dufour Christophe

BP-OF-66
La tête de Christophe Dufour plane dans l’imaginaire, ses pieds sont solidement ancrés dans le concret, la gadoue, le réel, le goudron. La tête et les pieds se disputent fréquemment. Les uns se fatiguent à suivre, à trouver le temps, pendant que l’autre rit à gorge déployée, insouciante, détachée de toute contrainte matérielle. Ils s’aiment malgré tout d’un amour tendre : la tête a appris à ménager les pieds pour leur éviter trop de souffrances, et les pieds s’évertuent à libérer du temps pour laisser vivre la tête. Un jour viendra où ils vivront en harmonie, lorsque l’heure sera venue, dans une ultime fusion avant la chute finale. Pour le moment, à 47 ans, à peine sortie de l’enfance, il reste tant d’expériences à vivre, tant de choses plus ou moins stupides à expérimenter, tant d’actes plus ou moins utiles à accomplir, tant de trophées à conquérir, tant d’humiliations à subir, afin de compléter l’éducation d’une vie avant que la tête ne puisse expliquer aux pieds comment ils doivent vivre.
Blog

Effer Jean

BP-OF-37
Né en 1958, je vis et travaille sur Terre, la seule planète que je connaisse. Très porté sur l'artistique, je m'aperçois avec le temps que rien ne dure, à commencer probablement par mes propres créations. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé l'an dernier de les mettre en ligne, pour qu'elles restent le plus possible à la portée d'un lecteur éventuel, sur : http://www.jeaneffer.com La genèse de cette nouvelle est étrange car je l'ai écrite dans un contexte personnel douloureux et envoyée peu de temps avant le décès de mes parents, à qui ce texte est donc dédié. En un sens, ce récit est très autobiographique. Ou prémonitoire. En tout cas ancré dans une vie similaire que j'ai bien connue. Bien sûr je ne suis pas Jorge mais ce dernier, depuis que j'ai découvert son oeuvre en 2013, est devenu une part de moi-même. A mon tour, par conséquent - parce que la mort ne dure pas non plus ? - de considérer la réalité sous un jour nouveau, espace et temps confondus… Car, comme l'a si justement énoncé celui qui, en cet endroit virtuel, nous réunit en son nom : « Nous accueillons facilement la réalité, peut-être parce que nous soupçonnons que rien n'est réel. »

Flamm Diane-Sophie

BP-OF-16
Diane Sophie Flamm est née en Moselle en 1977. Après des études scientifiques, elle obtient un diplôme d'ingénieur en physique et part s'installer à Paris où elle vit aujourd'hui. Elle couvre les murs de son salon de centaines de livres classés par ordre alphabétique, car elle aime passionnément la littérature contemporaine et, dans ses rêves les plus fous, elle habite à la FNAC. Elle a commencé à écrire "sur le tard", des nouvelles principalement. Pour cela, elle remercie la RATP de lui fournir les 4 heures de transport en commun qui l'amènent tous les jours à son poste et qui lui ont permis de se lancer dans ses premiers récits.

Fouassier Luc-Michel

BP-OF-02
Site Internet

Geronnez Alain

BP-OF-26
Né en 1951, vit et travaille à Bruxelles, Belgique. Enseigne à l'école de Recherche graphique (ERG) à Bruxelles.
Muni de sa vieille tente suisse (Spatz, Zürich) et de son excellent vélo suisse (Swiss army bike, by Condor, Coufaivre, Suisse), l'artiste parcourt les rues, les monts et le vaste paysage des expositions d'art, de Bruxelles à Zürich, confrontant stimuli des lieux et stimuli des œuvres. Artiste visuel (et quelque peu virtuel) il se sent volontiers "reporter des chiens écrasés" de l'art, public et institué. L'appareil photo fait partie du tas de vêtements qui glissent le soir au pied de son lit et dont il se revêt le matin, naturellement, en guise de micro-cravate. Ce bloc-notes lui permet de faire ce qu'il a a faire. Il expose, il surexpose et sous-expose assez régulièrement en Europe. Il publie également des livres (par ex : Leçon sur le Son, La Lettre volée, Bruxelles 2005), réalise des émissions radiophoniques (Les Graves et les Gus, Brussels mini-FM, 1998 - Hors l’Art Loi, atelier de création sonore et radiophonique, RTBF, 2000 - L’idée d’Honorer le Nord, RTBF, 2002 - Et le vent, la voix, RTBF 2007 - Les Villes-Soeurs, RTBF/Par ouï dire, 2012) et écrit des articles (par ex : Le cas de l'homme au Louvre, sur Olivier Foulon, in Flux News n°46, Lucky Lucca et les quatre cent couleurs, in Flux News n°64.)
Site Internet

Glaziou Joël

BP-OF-01
Joël Glaziou se définit avant tout comme un « passeur ». Passeur, il l’est depuis près de 40 ans en tant qu’enseignant… Il l’est aussi en tant qu’animateur de l’Association Nouvelles R, de la Revue Harfang (consacrée à la nouvelle : 44 numéros parus à ce jour, contact au 13bis avenue Vauban 49000 ANGERS et consultation sur le blog : nouvellesdharfang.blogspot.com) et du Prix de la Nouvelle d’Angers. Il l’est toujours en tant que rédacteurs d’articles, d’études et de communications sur la nouvelle française (en partie disponibles sur le blog : ecritentre2nuages. blogspot.com). Il l’est enfin en tant qu’auteur de poésies, nouvelles et récits publiés en revues, collectifs et recueils. Bibliographie : - Où le Fleuve écrit l’Histoire, nouvelles (Siloë, 1997) ; - Bleu ardoise, poésie (La Bartavelle, 2003) ; - La Vie à l’envers, nouvelles (La Renarde Rouge, 2003) ; - Sous la plage… la vie, récit, (Siloë, 2005), - L’Alphabet du passeur, nouvelles (D’un Noir Si Bleu, 2008) ; - Ce fut une messe en forme de corrida, roman (Luce Wilquin, 2012) ; - Aux quatre coins du jardin, poésie avec dessins de Pierre Brunellière (Donner à voir, 2012). La nouvelle publiée ici, dans le cadre du Borges Projet est le troisième volet d’un triptyque consacré au photographe aveugle Edouard Dhieux.

Glotin Vincent

BP-OF-77
Vincent Glotin a 36 ans, vit à Nantes et est passionné de structures narratives. Lecteur vorace, il écrit régulièrement depuis un an et s’intéresse à la vidéo et la photographie. Quelques clips vidéo sont en phase de montage et la nouvelle « Enfance », sélectionnée avec vingt-neuf autres textes lors du concours Musanostra 2015, sera publiée en mai 2017.

Hassoun Jean-François

BP-OF-28
Réalisateur et producteur, c’est d’abord comme médecin humanitaire pour l’UNICEF à Madagascar qu’il réalise son premier film sur la lutte contre le SIDA. Il séjourne plus de dix ans en Afrique, en Amérique du Sud et rejoint le groupe Canal+. Il suit le Cours Florent et écrit des nouvelles publiées dans des recueils collectifs. Avec Libero films, il réalise et produits des documentaires, des magazines pour Arte, France 2, Planète, Canal+. Après le documentaire, il réalise une première fiction courte «Break» puis « ABE » sélectionnées dans de nombreux festivals, et qu’il tourne aux États-Unis.

Hilbey Jacques

BP-OF-52
Jacques Hilbey est né en 1969 à Toulouse. Il a étudié les mathématiques, la philosophie et la psychologie à Paris. Il vit actuellement à São Paulo.

Kim Tae-yong: original coréen

BP-OC-01
Kim Tae-yong est né à Séoul en 1974. Il a étudié à l'université Soongsil (maîtrise de Creative Writing). Ses débuts littéraires datent de 2005, lorsque la revue Segae Moonhak fait paraître sa nouvelle "La troisième maison à droite". Il a publié un recueil de nouvelles (Un cochon sur l'herbage) qui lui a valu le prix de littérature 2008 du quotidien Hankook Ilbo. Il est très actif dans le groupe expérimental appelé Roo, et à sorti récement un livre audio Profile en coréen et en anglais, avec le musicien Ryu Han-Kil.

Kim Tae-yong traduit en français par Yang Lee-Kyoung

BP-TF-OC-01
Yang Lee-Kyoung est née le 22 mai 1993, traductrice du coréen en français et en anglais, stage à l’Institut français de République de Corée de mai à juillet 2014.

Lagravère Guylaine

BP-OF-12

Lefort Marie-José

BP-OF-51
Née à Clisson, près de Nantes, en1960, je suis enseignante à Nantes.

Marck Martine

BP-OF-05
Martine Marck est retraitée de l’Éducation Nationale. Originaire des Vosges, elle réside dans les Bouches du Rhône. Elle a publié deux livres chez Mon Petit Éditeur : Nouvelle Ronde et Heureux sans le bonheur.

Mazaleyrat Claire

BP-OF-39
Claire Mazaleyrat, née en 1981, enseigne le français en région parisienne, et écrit des articles sur les livres qu’elle aurait aimé écrire.
Site internet

Merland Cédric

BP-OF-47
Cédric Merland est né en 1973 à Chartres et enseigne en région parisienne depuis une dizaine d'années, après avoir vécu à l'étranger puis en Bretagne. Nouvelliste, il est également auteur de poèmes – dont plusieurs ont été adaptés en livres-objets par l'artiste sculpteur Jérôme Dussuchalle – et de photographies.

Meunier Stéphane

BP-OF-60
Stéphane Meunier est né à La Louvière en 1985. Il a étudié la création littéraire avec Vincent Engel, et le métier d'éditeur auprès d'André Balthazar. Il est l'auteur d'articles sur le Daily-Bul, et a participé à la revue Projections. Il travaille comme professeur de français langue étrangère à Bruxelles, et se consacre à la lecture/écriture de fictions. Dans une perspective cynique, il lui importe de laisser sourdre à la surface littéraire certaines matières enfuies - la télévision, par exemple.

Montalbetti Christine

BP-OF-68
Romancière et auteur de théâtre, Christine Montalbetti vit à Paris. Aux éditions P.O.L, elle a publié deux recueils de nouvelles (Nouvelles sur le sentiment amoureux et Petits déjeuners avec quelques écrivains célèbres), un récit (Expérience de la campagne), et sept romans, dont deux se passent au Japon (L’Évaporation de l’oncle, Love Hotel), et trois aux États-Unis : une Amérique symbolique dans Western, les terres planes de l’Oklahoma ou montagneuses du Colorado dans la road story Journée américaine, une petite ville de la côte ouest hors-saison dans Plus rien que les vagues et le vent, qui a obtenu plusieurs prix. Pour le théâtre, elle a écrit des pièces de commande pour France-Culture, la Comédie-française, le Festival de Hérisson, ainsi que Le Cas Jekyll, créé par Denis Podalydès. À venir : un roman à paraître à la rentrée 2016, La Vie est faite de ces toutes petites choses, sur le dernier vol habité de navette spatiale, et un monologue, Le Bruiteur, qui sera créé au Studio-Théâtre de la Comédie-française en février 2017.

Montalbetti Christine traduite en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-05
Voir la notice "Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma"

Moulin Brandan

BP-OF-34

Mourier Thomas

BP-OF-17
Après plusieurs années passées en librairie, Thomas Mourier voyage tout en œuvrant à ses projets de fiction. Son activité d’auteur lui a permis d’écrire deux courts métrages, Nuits soviétiques et Les Vieux sauvages. L’une de ces nouvelles a été publiée dans l'anthologie Kami & mécha (éd. Moutons électriques) et d’autres sont en préparation.
Le Blog

Mulpas Anne

BP-OF-45
Anne Mulpas est née en 1974 et vit à Paris. Elle est auteur de théâtre (Un arbre dans le dos, éd. D’ores et déjà) et de poésie (La nue, éd Dumerchez, Le retour au ruisseau, éd. du Petit flou). Elle a publié également quelques opus en littérature jeunesse (Sarbacane, Nathan, Mémo) et nouvelles et poèmes dans les revues Brèves, Intranqu'îllités, Harfang, Le Jardin d’essai... Actuellement en résidence Île de France, on peut suivre ses recherches, « l’Imaginaire au travail », sur le site de création littéraire remue.net.
Site

Nacivet Sandrine

BP-OF-21
Sandrine Nacivet est une grande amoureuse de l'Amérique latine, de sa culture et, en particulier, de sa littérature. Elle a voyagé pendant plusieurs mois dans cette partie du monde. Elle est née le 22 janvier 1972 à Villers-Semeuse dans les Ardennes.

Nacivet Sandrine traduite en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-03
Voir la notice "Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma"

Nirrac Philéliot

BP-OF-33
Philéliot Nirrac est le pseudonyme d’un néo-nouvelliste amateur & dilettante, né en 1965 à Paris/Seine et ligérien d’adoption. Pour survivre dans ce monde cruel, il pratique quelques activités peu rémunératrice comme : vendeur de publicités mensongères, ajusteur de queues de billard, fabriquant de couleurs à la demande ou marchand en bagages et quincaillerie. Quand le temps le lui permet, il part Ailleurs mais toujours la météo le ramène au bord de la Loire. Question religion, il se situe entre l’agnosticisme non-prosélyte radical et le bouddhisme circonspect. Il est l’auteur d’un recueil de nouvelles intitulé Des Fusées Naïves publié chez Chapitre.com. Voilà.

Pierre & Antoine

BP-OF-03
Pierre & Antoine sont nés à Nantes dans les années 1960. Ils y vivent encore aujourd’hui et exercent tous les deux le métier d’enseignant : lettres modernes pour Pierre, anglais pour Antoine. Ils auraient pu se rencontrer dès le début de leur carrière à l’occasion d’un séminaire ou d’une formation par exemple, ils auraient surtout pu se retrouver plus tard encore, dans les années 1980, alors qu’ils partageaient la même passion pour les sports de glisse, seulement voilà, Pierre était mer et windsurf, et Antoine, lui, était beaucoup plus montagne et snowboard… Il faudra attendre le milieu des années 1990 et leur envie à chacun de faire de la musique pour que des premiers contacts se nouent. Ces derniers resteront anecdotiques car Pierre ne jure que par Syd Barrett, les Doors et Jefferson Airplane, et Antoine passe le plus clair de son temps à copier les lignes de basse des Buzzcocks, des Undertones, des Sex Pistols… Finalement, en 2011, ils se retrouvent, un peu par hasard, dans un atelier d’écriture et, au terme de cette année-là, décident mettre en place une collaboration afin de prolonger leur envie d’écrire. La répartition des rôles se fait tout naturellement : Antoine sera celui qui s’occupera de la partie création et Pierre prendra le relais avec la réécriture. Trouvailles d’un côté, travail de l’autre... Comme tous les deux ont également envie de partager avec d’autres leur intérêt pour la lecture et l’écriture, Antoine ne laisse pas le choix à Pierre et l’envoie en formation pendant un an, en 2015 précisément, à l’université de Montpellier d’où il revient avec un Diplôme Universitaire d’Animateur d’Ateliers d’Écriture. Une année de séparation qui leur aura fait le plus grand bien et aura apporté un peu de fraicheur à une relation parfois tumultueuse, souvent chaotique, toujours compliquée.

Ponce Néstor: original espagnol

BP-OE-01
Site Internet
Né à La Plata (Argentine) en 1955 et installé en France depuis 1979, Néstor Ponce est l’auteur de trois livres de poésie, Sur (1982), Desapariencia no engaña (2010, éd. argentine ; 2013, éd. espagnole) (trad. français Désapparences, 2013), La Palabra sin límites (éd. espagnole 2013, éd. argentine 2014 ; actuellement en cours de traduction en anglais) et de fictions : El intérprete (Prix Fondo Nacional de las Artes 1998) (trad. allemand Der Dolmetscher, 2010), La bestia de las diagonales (1999 ; trad. La Bête des diagonales, 2006), Hijos nuestros (2004), Perdidos por ahí (2004), Una vaca ya pronto serás (2006) (Prix International du roman Siglo XXI, Mexique, 2006) (2e ed. Arte y Literatura, Cuba, 2010), Azote (2008), Sous la pierre mouvante (nouvelle, trad. Claude Bleton, 2010), Toda la ceguera del mundo (finaliste prix Medellín Negro, 2013, en cours de traduction en français), Funámbulos, vampiros y estadistas (2015), ainsi que d’une dizaine de travaux critiques dont Diagonales del Género (2001 ; 2e éd. revue, corrigée et augmentée, 2014), Crimen, anthologie de la nouvelle noire et policière d’Amérique latine (2005), Le Mexique. Conflits, rêves et miroirs (2009) et Memorias y cicatrices. Estudios de literatura latinoamericana contemporánea (2011). Actuellement, il est professeur en littératures et civilisations hispano-américaines à l’université de Rennes-II, où il dirige la revue électronique Amerika. En 2013, son recueil Desapariencia no engaña a été sélectionné par le ministère d’éducation pour être distribué gratuitement dans toutes les écoles et bibliothèques publiques de l’Argentine (une 2e édition de 10 000 exemplaires). En 2013, il a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres de la République Française. Le roman El lado bestia de la vida (suite de Toda la ceguera del mundo) paraîtra à Santiago du Chile par la maison d’éditions Espora en septembre 2016.

Ponce Néstor traduit en français par Virginia de la Cruz Lichet

BP-TF-OE-01
Virginia de la Cruz Lichet (Francia, 1978). Docteure en Histoire de l’Art (Université Complutense de Madrid, soutenance en 2010). Elle réalise actuellement une deuxième thèse à l’Université Rennes 2 intitulée « Mémoire et identité : construction, reconstruction à travers l’art contemporain colombien (années 1960 à nos jours) ». Elle est membre (doctorant) de l’unité de recherche ERIMIT (Rennes 2) et du projet de recherche « Atlas de la Mémoire » à l’Université d’Antioche (Medellín, Colombie). Sous-directrice de la Galerie Rafael Pérez Hernando (Madrid, 2008-2011)), puis professeur-chercheur à l’Université Francisco de Vitoria de Madrid (2010-2015), elle occupe actuellement un poste au département d’Espagnol de l’Université Rennes 2. Elle a réalisé des séjours de recherche à l’étranger comme au Musée Victoria & Albert Muséum (Departement Word & Image, V&A, Londres, 2005-2006) et a été invité par IULM de Milán, Unimore de Modene, Univérsité de Leeds, Université de Salamanque, Estienne de París, Rennes 2, Photomusuem (Zarautz), Real Sociedad Fotográfica de Madrid, Musée Nacional de Sciences Naturelles de Madrid, Royale Académie d’Espargne à Rome (2016). Membre de plusieurs projets de recherche (Universidad Complutense de Madrid 2003-2004, 2014 ; UFV 2012-2015 ; Université d’Antioche, 2015-2017) et commissaire d’expositions indépendant.

Ponce Néstor traduit en anglais par Max Ubelaker Andrade

BP-TA-OE-01
Max Ubelaker Andrade is a Lecturer in Latin American Studies at the University of Massachusetts Lowell. His writing has been published in peer-reviewed academic journals, Argentina’s La Nación, and the literary magazine AGNI. He received his Ph.D. from Boston University in Hispanic Languages and Literatures.

Porcar Nadia

BP-OF-14
Quelque chose comme une double vie, puisqu’elle a passé 16 ans au Japon (Osaka puis Kyoto). Plus que des attaches, donc. Là-bas, donné des cours de français, écrit, réalisé des films en super8, chanté un peu, aimé beaucoup. Enseigne aujourd’hui aux Cours de Civilisation Française de la Sorbonne. Continue à écrire beaucoup et chanter, très peu. Traduit des livres pour enfants (japonais-français). Réalisé en 2015, Mon Jules, un court hommage (8 minutes) à Jules Laforgue car décidément, « L’écriture est un baume ». Bibliographie : - Tatami pop, éd. Pierre Mainard, 2004 - Au Japon ceux qui s’aiment ne disent pas je t’aime, Arléa, 2011 - Ce que tout le monde sait et que je ne sais pas, Arléa, 2013 (ces deux ouvrages parus chez Arléa ont été écrits par trois auteurs, réunis sous le pseudonyme d’Elena Janvier) - Le Défi de Jason, Nathan Jeunesse, 2014 - "Le Capital sympathie des papillons", éditions Isabelle Sauvage, à paraître en 2017.
Site Internet

Porcar Nadia traduite en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-06
Voir la notice "Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma"

Raymond Régine

BP-OF-42
Je suis née le 25 novembre 1967 dans une fratrie de 4 enfants. Autodidacte et après bien des détours, mon histoire d’amour avec les livres m’amène à travailler au sein d'une bibliothèque universitaire à l’âge de 34 ans. Je commence à écrire des nouvelles pour les adultes qui ont paru dans des revues, webmagazines, sites, blogs etc… mais aussi des textes jeunesse, dont un album publié en cinq langues. Depuis, mes écrits balancent entre l’univers des grands et le monde des petits avec un égal bonheur. Je suis également animatrice d’ateliers d’écriture.
blog

Rinaldi Sylvaine

BP-OF-56
Je suis née en 1961 dans la région parisienne, j’ai vécu une partie de ma jeunesse en Corse. Maintenant, je lis, j’écris des nouvelles et du théâtre, j’ai la grande chance de pouvoir y consacrer désormais tout le temps que je souhaite.

Roux Charles

BP-OF-30
Charles Roux est âgé d’une trentaine d’années. Sa curiosité l’a poussé à s’intéresser aussi bien à la photographie qu’à la cuisine, à la botanique ou aux relations humaines. De lectures éclectiques en voyages exotiques, il a multiplié les sources d’un imaginaire qu’il aspire désormais à transmettre aux autres par l’écriture.

Sallet Yann

BP-OF-27
Je suis né en Lorraine, terre de charbon, d’acier et de luttes ouvrières que j’ai fini par quitter pour l’endroit le plus inapproprié qui soit pour un Mosellan, l’Alsace. N’ayant pu obtenir mon diplôme de Strasbourgeois, j’ai atterri à Paris où je fais mon possible pour ne pas devenir Parisien. Marcher en souriant, jeter mes kleenex dans les poubelles qui débordent, me retenir de klaxonner toutes les sept secondes et, bien sûr, éviter d’avoir des avis péremptoires sur tout. Pour que cela dure et dans le cadre de mon programme d’oxygénation du cerveau, j’ai vécu occasionnellement à Casablanca, à New-York et à Dugny-sur-Meuse. Surtout, j'ai épousé une Américaine avec laquelle je séjourne actuellement à Tokyo depuis presque un an. Féru de littérature anglo-saxonne, mes auteurs préférés Bret, Jay, Dan et John (le fils et le père), Tony et Martin (les Anglais), Charles, Tom, Russel et Raymond (pas Chandler) m’accompagnent partout. J’adore écrire dans les bars et les hôtels. À Paris, j’écris au fil de l’eau, puisque j’habite sur une péniche, de la poésie, des nouvelles et des romans. Sans avoir jamais été publié. Ayant préféré le contact des chevaux à celui des hommes, j’ai été éleveur et cavalier professionnel avant de tourner mal et de devenir chef d’entreprise, puis tueur à gages (c’est juste une hypothèse si je ne suis jamais publié). Un premier signe d’encouragement littéraire : l’obtention avec « Tokyo » du prix de la nouvelle Gaston Welter 2013. J’ai également maintenant l’immense plaisir de compter parmi les nouvelles sélectionnées pour le projet Borges.
Prix Gaston Welter Video

Santandrea Madeleine

BP-OF-23
Madeleine Santandréa, née à Bastia le 15 mai 1959. Études d’histoire de l’art et arts plastiques à Panthéon Sorbonne. Création et direction du Frac Corse (1987-1990). Curatrice et réalisatrice de petits films documentaires.

Sarabadzic Lou

BP-OF-55
Lou Sarabadzic est née à Lyon en 1986 et réside en Angleterre, près de Birmingham. Elle tient un site où s’entrechoquent et se répondent le français et l’anglais. Son plus récent poème est paru dans Other Countries: Contemporary Poets Rewiring History, une anthologie éditée par Claire Trévien et Gareth Prior.
Site Internet

Scarpatti Maud

BP-OF-71
Paris 1947 – Université Paris X via l’ESEU et obtention d’une maîtrise de psychologie. École Normale. Enseignante et directrice, ZEP dans les Yvelines, création d’un ciné-club pour jeunes enfants. Puis Paris, la Sarthe et la Gironde. Pratique de l’aquarelle et de la peinture à l’huile. Lectrice assidue et passionnée : histoire – la petite comme la grande – et d’histoires humaines, les romans étrangers. Actuellement en Isère près de Grenoble.

Schmitz Anne-Françoise

BP-OF-64
Liégeoise, photographe, licenciée en philo et lettres, Anne-Françoise Schmitz a saisi un appareil-photo il y a quelques années et elle ne s’en sépare plus. Elle écrit des « Nouvelles-Minutes », formes très brèves où l’imaginaire et le réel sont deux mondes qui s’interpénètrent et cohabitent.
Site Internet

Scognamillo Eva

BP-OF-50
Élevée dans et par les livres, Eva s’efforce de sortir de son cocon d’orgueil et de faire lire quelques-uns de ses textes aux phrases trop longues, afin de pouvoir être critiquée et encouragée, et ainsi s’améliorer dans le but d’écrire encore et encore, jusqu’au bout. Petite, elle voulait être « écrivain-aventurière ». Après un baccalauréat littéraire et un peu de philosophie à la Sorbonne, un besoin de concret, ou peut-être celui de regarder l’autre et soi-même en face la poussent à obtenir son diplôme d’infirmière. Après 5 ans dans un hôpital pédiatrique parisien (on peut d’ores et déjà parler d’aventure), elle est aujourd’hui adjointe de direction dans une crèche associative. Les observations s’amoncèlent dans sa tête chaque jour, au travail et en dehors. Tant d’histoires à raconter... Tant de manières de les dire ! Parfois elle prend des notes, parfois non. Quelquefois, elle n’écrit plus pendant des mois, puis elle ne fait que ça. La question de l’écriture est toujours un peu compliquée pour elle. Elle n’est pas écrivain. Pas encore. Patience.

Séguy Jean-Michel

BP-OF-49
L’île des anamorphoses. En voilà un sujet pour un prof d’Histoire-Géo habitant les marches de la Camargue, cet espace mi-eau mi-terre aux bordures mouvantes. Sinon, j’écris comme d’autres font des gammes ou des croquis...

Silveira Mathilde

BP-OF-75
Mathilde Silveira est née à Paris en 1984 et y vit toujours. Elle enseigne l’espagnol, souvent, et le traduit, parfois.

Tabeling Anaïs

BP-OF-54
Âgée de 36 ans, j’ai étudié les lettres modernes, les langues scandinaves et les sciences politiques ; je travaille depuis une dizaine d’années pour l’administration. Je suis férue de littérature classique, d’auteurs japonais, anglais, allemands, et de théâtre. J’ai longtemps détesté la littérature française contemporaine jusqu’à la lecture de Michel Houellebecq et de... La Vérité sur Marie.

Teff dit Gégé

BP-OF-41
En 2004, Teff dit Gégé plonge dans l’Univers des lettres, des mots et de la narration… Pour ce, la fréquentation de l’atelier d’écriture de Philippe Aufort (auteur de théâtre à l’époque) commence un samedi de septembre. Cette première aventure se prolonge… des années…
Arrive le goût d’évoluer dans la construction de récits, dans la composition de balivernes, dans l’enchevêtrement de bêtises, ces cocasseries deviennent une passion, solide. Pour la nourrir, l’entretenir, l’idée de voir ailleurs germe. Commence l’exploration des mondes parallèles. Oulipo, slam, cabaret, conte, journalisme, poésie, animation d’ateliers d’écriture, lecture polyphonique, le scénario…
L’espace littéraire se rapproche, s’adoucit. Des affinités pointent.
Rencontres, visites et études diverses consolident, favorisent les connivences. Des stages les renforcent : théâtre, écriture, lecture, marionnette, prestidigitation, clown, théâtre d’ombre, cinéma d’animation… Les présentations de ses textes, sur scène, naissent de la richesse puisée à travers ces domaines. Des prestations données le plus souvent sous forme de « spectacle lecture ». Le public n’a jamais hué, ni sifflé… jusqu’à présent.
Sur un autre plan, la sélection de ses nouvelles, lors de concours, des récompenses, ces signes lui indiquent que c’est le chemin. Ici, on ne manque pas de conventions, de convenances, pourquoi pas. Les voies de traverses aux senteurs sauvages conservent leurs furieux attraits, leurs ornières barbaresques…
La meilleure route ?

Site Internet

Titeux Pascal

BP-OF-48
Pascal Titeux est né il y a un bon moment, dans les Vosges. Outre quelques parchemins annexes, Conservatoire de musique et Université lui ont permis d'être Premier Prix de piano et Docteur en philosophie, mais il n'a finalement vécu ni de l'un ni de l'autre. Pour le reste, il n'a fait la « une » d'aucun journal, même télévisé. Il n'est ni détenteur de secrets d'état, de secrets d'alcôve ou du mélange des deux, ni médaillé olympique, ni disque d'or, et ne peut pas non plus se vanter du moindre séjour en prison. On ne trouve nulle trace de lui sur You Tube, et s'il aime écouter le chant des oiseaux, le sens du ridicule, autant que celui du temps perdu, l'empêche de tweeter pour ne rien dire. Il croit que bons ou mauvais les textes existent par eux-mêmes, et que pour faire leur chemin ils n'ont nul besoin des béquilles d'une biographie événementielle.

Torres Pascal

BP-OF-59
Son activité pluridisciplinaire associe écriture, arts plastiques et commissariat d’expositions. Conservateur en chef au musée du Louvre, il a organisé plusieurs expositions dédiées à la relation entre la littérature, le langage et les arts plastiques, dont récemment LIVRE/LOUVRE, Jean-Philippe Toussaint (Musée du Louvre, avril - juillet 2012), From Gesture to Language (Rockbund Art Museum, Shanghai, mai 2013), Voyages, Philippe Djian (27 novembre 2014 – 23 février 2015). Il est l’auteur de plusieurs essais, ainsi que d’un roman, Miss Liberty (Le Passage, 2008) et vient de faire paraître aux éditions de La Librairie Vuibert, Les Secrets du Louvre (octobre 2013) et Les Secrets de Versailles (novembre 2015). Il réalise sa première exposition individuelle en juin 1995 à la Galerie Lambert-Rouland (Paris, XIe). Associant divers moyens d’expression (héliogravure, peinture, bois, métal et tubes lumineux), P. Torres a présenté en décembre 2013 à la Galerie Sator (Paris, IIIe), l’installation Nox Erat - 7 & la nuit, sa deuxième exposition personnelle. D’octobre à novembre 2014, il participe, à la Galerie Imagineo (Paris, XXe) à l’exposition collective d'héliogravures Helio2014, A(E)ncrages, Temps denses (œuvres de Tony Soulié, Valérie Winckler, Antonin Pons Braley, Georges Saillard, Fanny Boucher, Brita Lomba, Zaida Kersten, Diana Lui, Dan Aucante, Patrick Alphonse, Philippe Blache, Pascal Torres, Martin Becka, Eric Chenal, Robert Brandhof, Jean-Denys Philippe, Patrick Devreux et la participation de l’atelier Hélio'g).

Tournant Gilles

BP-OF-73
Gilles Tournant est né le 11 mai 1964 à Paris. Il est enseignant à Montpellier. Il souhaiterait passer plus de temps à écrire. C'est promis, il va le faire...

Toussaint Jean-Philippe

BP-OF-25
Jean-Philippe Toussaint est né à Bruxelles en 1957. Il est écrivain et cinéaste. Ses livres, publiés aux Éditions de Minuit, sont traduits en une trentaine de langues. En 2012, il a présenté une exposition de photos, de films et d'installations au Musée du Louvre.
Site Internet

Toussaint Jean-Philippe traduit en italien par Stefano Lodirio

BP-TI-OF-01
Voir la notice "Demoulin Laurent traduit en italien par Stefano Lodirio"

Toussaint Jean-Philippe traduit en anglais par Imogen Taylor

BP-TA-OF-01
Née à Londres, Imogen Taylor vit à Berlin. Sa traduction du premier roman de Sascha Arango, The Truth and Other Lies, est sorti en avril 2015.

Toussaint Jean-Philippe traduit en allemand par Tobias Wildner

BP-TG-OF-03
Né à Augsburg, Tobias Wildner, après des étapes en Amérique latine, en France et en Espagne, vit et travaille aujourd'hui à Nürnberg, Allemagne. Il a traduit des textes littéraires de l'espagnol et du francais en allemand, notamment de Néstor Ponce, Carlos Gamerro, Jean-Philippe Toussaint, Pierre Jourde et Jérôme Mauche.

Toussaint Jean-Philippe traduit en roumain par Madalina Bruma

BP-TR-OF-01
Voir la notice "Constantin Martine traduite en roumain par Madalina Bruma".

Tricot Anne

BP-OF-72
Je m’appelle Anne Tricot, j’ai 68 ans. Je suis en retraite depuis l’année dernière. J’étais professeur de lettres classiques. Je consacre maintenant mon temps à l’écriture de poèmes et de nouvelles, ainsi qu’à la lecture, à la visite d’expositions, à la création d’ouvrages de tricot ou de broderie et aux voyages.

Vasseur Catherine

BP-OF-06
Catherine Vasseur, traductrice, est née en 1963 à Brisbane.

Vasseur Catherine traduite en tchèque par Jachym Svoboda

BP-TT-OF-01
Jáchym Svoboda est né à Prague en 1993. À l’âge de dix ans, il part vivre en France, où il passe cinq ans avec sa famille. De retour en République tchèque et après avoir passé le baccalauréat, il décide d’approfondir ses connaissances du français, de la littérature et de la culture françaises. Pour cela, il entre en 2012 à l’Université Charles où il étudie les lettres modernes. Il donne des cours de français dans son temps libre.

Vasseur Catherine traduite en allemand par Dorothee Calvillo

BP-TG-OF-01
Dorothee Calvillo est née en 1968 à Münster en Westphalie. Elle a longtemps traduit des textes techniques pour l’industrie automobile, mais elle a plus de sympathie pour la littérature que pour les moteurs, donc elle s’est décidée pour les études de la traduction littéraire qu’elle a conclues en 2015. Ses langues source sont l’espagnol, le français et l’italien. Elle a traduit en allemand le texte de Catherine Vasseur

Vigier Samuel

BP-OF-19
Samuel Brinon-Vigier, nom de jeune homme Vigier, tout simplement, né le 17 novembre 1978. S’essaye à être professeur de français dans le Calvados, et lecteur passionné. S’est dit qu’à un moment, il faut bien essayer de traduire l’amour qu’on a des livres en essayant d’y rajouter. Même au risque de se casser les ongles au clavier – après tout n’en demande-t-il pas énormément à ses élèves, d’amour des œuvres ? A essayé la poésie, mais sa femme lui a dit que tout de même le récit, l’aventure ou l’anecdote, c’était pas mal. A voulu lui faire plaisir, avant l’été, et a trouvé le projet Borges troublant, donc séduisant. Poursuit, depuis qu’il scintille un peu dans une belle constellation, de tailler d’autres infimes étoiles.

Villesuzanne Brigitte

BP-OF-29
Hors d’âge. Sans pedigree ni étiquette. Face à l’océan, à l’horizon des îles qui se dérobent dans la brume. Naviguer entre la 3e personne et la 1re personne : privilège et malédiction de l’écrivain ! Imaginer, créer, s’incarner, et se retrouver seul, être Dieu en somme ?

Voyevoda Kateryna

BP-OF-22
Kateryna Voyevoda, née en 1994 à Kharkiv en Ukraine, gagnante du concours littéraire de l'Institut Français « Dis-moi dix mots » en 2012, scolarisée à l'École Internationale de Heidelberg (IGH), étudiante suivant des cours d'espagnol et de français à l'Université Humboldt de Berlin, a étudié un semestre en Argentine – la patrie de Borges - et habite dans un environnement anglophone ; elle est passionnée et obsédée par les langues.

Willems Valérie

BP-OF-10
Valérie Willems, née le 01.02.1975 à Rocourt (Liège), licenciée en philologie romane (ULG 1997), entre dans le secteur financier en 1998 : à Liège, puis à Paris et finalement à Luxembourg où elle exerce la profession de « Business Analyst ». Belge, travaillant au Grand-Duché, elle a décidé d’habiter… Versailles. Elle vit dans le mouvement et la permanence du changement, ses trois enfants le lui rappellent à chaque instant. Jorge Luis Borges est, pour elle, une immense découverte littéraire, et elle ne peut qu’adhérer à sa définition de lui-même : « Que voulez-vous que je dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort. »